Agenda Boombartstic, du 18 au 24 novembre 2019

Avec l’Agenda Boombartstic,  faites le plein de bons plans Arty pour la semaine.
Chaque lundi, je vous propose ma sélection des événements Arty à ne pas manquer. Des événements, des expos, des shows en galeries, un agenda 100% bruxellois qui s’autorise de belles escapades en province.

Au sommaire cette semaine :

Agenda Boombartstic
– Evénement

Cinq segments du Mur de Berlin
mis aux enchères à la BRAFA 2020

La BRAFA, événement incontournable des amateurs d’arts à Bruxelles aura lieu du 26 janvier au 02 février 2020. Et pour célébrer sa 65ème édition, elle organisera une vente caritative de cinq segments du Mur de Berlin.

Le produit de cette vente exceptionnelle sera intégralement versé à cinq bénéficiaires (associations et musée) actifs dans les domaines de la recherche contre le cancer, de l’intégration des personnes handicapées, et la préservation du patrimoine artistique.

Ces dernières années, la BRAFA nous avait proposé un invité d’honneur – on se souvient de Julio Le Parc, de Christo et de Gilbert & Georges – qui tous ont apporté à l’événement une tonalité particulière. En 2020, la BRAFA a décidé d’innover et de proposer cette initiative inédite.

Ces segments ont été tout spécialement acquis en 2018 déjà, en anticipation du trentième anniversaire de la chute du Mur célébré le 9 novembre 2019 denier. Ils sont originaires de l’Hinterlandmauer, soit la partie qui en formait la première enceinte côté Est, sur une longueur totale de 68 km. Ils ont été démantelés par les forces armées de l’ex-République démocratique allemande (RDA) durant les travaux de démolition qui ont suivi la chute du Mur et ont ensuite été acquis et réutilisés par une entreprise de travaux publics située en périphérie berlinoise. D’une hauteur de 3,8 m et d’une largeur de 1,2 m pour un poids de 3,6 t chacun, ils sont porteurs de graffitis sur les deux faces, ajoutés par des graffeurs anonymes à différentes époques.

Devenus rares, les cinq segments mis à la vente pendant la BRAFA 2020 seront exposés dans le hall central de la foire et proposés selon une formule d’enchères qui sera réservée aux visiteurs de celle-ci durant toute sa durée.

BRAFA – Brussels Art Fair
du 26 janvier au 02 février 2020
Tour & Taxis
Avenue du Port 88
1000 Bruxelles
www.brafa.art

 

Agenda Boombartstic
Agenda Boombartstic 18-24 novembre 2019, BRAFA 2020, vente caritative de 5 segments du mur de Berlin, (c) photo Raf Michiels

 

Agenda Boombartstic
– Nouvelles expositions

Roger Ballen & Ronnie Delrue
@La Centrale for Contemporary Art

C’est la rentrée pour la Centrale avec 4 nouvelles expositions.
L’une d’entre elles propose un dialogue inédit entre Roger Ballen – photographe américain basé en Afrique du Sud – et le plasticien belge, Ronny Delrue. Deux espaces distincts et quelques correspondances. Dans la halle principale, Roger Ballen vous propose son univers singulier qu’il nomme ‘The Theatre of the Ballenesque’ : une mise en scène à l’esthétique unique – parfois proche de Jeroen Bosch -qui s’articule autour d’une installation centrale : un public fait de mannequins disloqués face à une scène d’un théâtre absurde.

Tout autour, des séries d’installations photographiques, espaces nébuleux, psychiatriques peuplés d’objets brisés, de personnages fantasques, d’animaux déchaînés. Un freak show, grand bal des outsiders qui trouve sa prolongation dans une série de vidéos tout aussi déjantées – comme cette installation –hommage au groupe Die Antwoord dont l’artiste avait réalisé le clip ‘I fink U freeky’.

L’espace d’entrée de l’exposition accueille quant à lui les ‘Correspondances’ de Ronny Delrue. Au centre, une installation composée de cloches en verres vides, autant de têtes stylisées en équilibre précaire et réunies en un vaste paysage mental vulnérable. Aux cimaises, des photos de personnages aux visages brouillés et couverts de peinture noire à la densité variable –métaphore de vies troublées par les conséquences de leurs actes, les pensées et les souvenirs. Sa scrutation de l’âme humaine se poursuit dans une série de dessins, nés d’un face à face à quatre mains avec des patients d’une institution psychiatrique.

Cette exploration a d’ailleurs donné lieu à d’autres œuvres collaboratives réalisées avec d’autres artistes et qui sont au centre de l’exposition que lui consacre le SMAK de Gand actuellement. Il était assez naturel qu’une correspondance s’établisse également avec Roger Ballen, correspondance que je vous laisse découvrir sur place.

N’oubliez pas de visiter les deux expositions périphériques : Mathieu Harel Vivier, à la BOX et Doris Boerman au LAB – mais j’aurai l’occasion d’y revenir prochainement.

 

Roger Ballen, ‘The Theatre of the Ballenesque’
Ronny Delrue, ‘Correspondences’’
La Centrale for Contemporary Art
Place Sainte-Catherine 44
1000 Bruxelles
Jusqu’au 14 mars 2020
Du mercredi au dimanche de 10h30 à 18h00
www.centrale.brussels

 

Agenda Boombartstic
Agenda Boombartstic 18-24 novembre 2019, La Centrale for Contemporary Art, Roger Ballen, Devour, 2013, (c) Roger Ballen, exposition The Theatre of the Ballenesque, 2019

 

Gregory Buchakjian
Habitats abandonnés de Beyrouth
@ Villa Empain – Fondation Boghossian

Gregory Buchakjian est historien d’art et chercheur. Sa thèse de doctorat l’amena à faire l’inventaire utopique des édifices abandonnés – partiellement démolis ou en voie de l’être – de la ville de Beyrouth, en vue d’une publication future et d’une exposition. Pas moins de 750 immeubles, hôtels et maisons ont été ainsi recensés, tout comme des centaines de documents trouvés sur place, dans les décombres – documents officiels, cartes postales, lettres, effets personnels…

Les témoignages d’occupants ou de personnes ayant connu les lieux ont été également recueillis avec la complicité de Valérie Cachard. Cette démarche d’inventorisation se double d’une connotation artistique dans les trois espaces de l’exposition.

Une première pièce retrace une histoire de l’architecture à travers une centaine de lieux, classés de ma manière linéaire par date de construction. Chaque édifice y est représenté par une photo de sa façade et une de son hall d’entrée.
La deuxième salle propose une sélection de dix intérieurs réinvestis par une figure féminine. La qualité du papier choisi donne à ces tirages des allures de peintures aux clairs-obscurs subtils.

Le troisième espace fait le focus sur une seule bâtisse au passé chargé, documenté par trois interventions : une frise chronologique de son histoire, un diptyque qui présente le lieu abandonné photographié par Gregory Buchakjian face à une photo du même endroit occupé, réalisée par Fouad Elkoury. La troisième intervention évoque les objets trouvés dans la maison. Dégradés, cassés, usés par les circonstances, ils se retrouvent évoqués par la reproduction, en une série de dessins sur papier calque.

 

Gregory Buchakjian
Habitats abandonnés de Beyrouth
Villa Empain – Fondation Boghossian
Avenue Franklin Roosevelt 67
1050 Bruxelles
Jusqu’au 05 janvier 2020
Du mardi au dimanche, de 11h à 18h
www.boghossianfoundation.be

 

Agenda Boombartstic
Agenda Boombartstic du 18 au 24 novembre 2019, Fondation Boghossian / Villa Empain, Gregory Buchakjian, Habitats abandonnés de Beyrouth, 2019

 

Agenda Boombartstic
– les Galeries

Hao Shiming @ Galerie La Forest Divonne

L a Galerie La Forest Divonne accueille la première exposition de l’artiste chinois Hao Shiming hors de Chine. Hao Shiming est un des représentants du mouvement New Ink, qui propose une interprétation contemporaine de la calligraphie traditionnelle chinoise bâtie sur des millénaires.
De la délicatesse des caractères chinois – qu’il déconstruit pour mieux s’en réapproprier l’esthétique gestuelle – tracés à l’encre sur papier de soie.

Aux ‘Corner Stones’, faussement légères, intégralement couvertes de ce qui semble être morceaux et fibres végétales, peints en surface ou gravés dans la masse.
Mais aussi, les peintures abstraites à l’esthétique Street Art, saturées d’une abondance de sigles à la manière des ‘All Over’ de l’Expressionnisme Abstrait américain.
Une réinterprétation de l’art sur papier alliant tradition et modernité.

Hao Shiming
Chinese New Ink
Galerie La Forest Divonne
Rue de l’Hôtel des Monnaies 66
1060 Bruxelles
Jusqu’au 30 novembre 2019
Du mardi au samedi de 11h à 19h
www.galerielaforestdivonne.fr

 

Agenda Boombartstic
Agenda Boombartstic 18-24 novembre 2019, Galerie La Forest Divonne, Hao Shiming, Chinese New Ink, 2019, courtesy the gallery, (c) photo Eric Mabille – Boombartstic Art Magazine, 2019

 

Lucy Skaer @Galerie Meessen De Clercq

Dans ‘Day Divider’ – son premier solo show à la Galerie Meessen De Clercq, Lucy Skaer explore dans une diversité de son vocabulaire plastique et de techniques, les manières de ‘sanctuariser’ l’éphémère. Dans une salle, elle gomme les frontières des mondes animal et végétal en nous présentant des ‘peaux d’animaux’ constituées de couches de feuilles d’arbres façonnées en bronze.

Face à elles, sur le sol, la carcasse abstraite constituée de divers objets et matières alignés telle planche à encens. Dans une autre pièce, la série ‘Barometers’ donne gestualité et forme physique à un phénomène, piégé dans leur support en bronze. Dans la salle du fond, trois gisants en céramique reposent sur leur socle en feuilles d’imprimante, évocation contemporaine des Pietàs de la Renaissance italienne.

Lucy Skaer
Day Divider
Galerie Meessen De Clercq
Rue de l’Abbaye 2A
1000 Bruxelles
Jusqu’au 30 novembre 2019
Du mardi au samedi de 11h à 18h
www.meessendeclercq.be

 

Agenda Boombartstic
Agenda Boombartstic 18-24 novembre 2019, Galerie Meessen De Clercq, Lucy Skaer, Pietà, 2018, solo show Day Divider, 2019, (c) photo Galerie Meessen De Clercq

 

Rudolf Polanszki @ Galerie Almine Rech

Rudolf Polanszki travaille avec le rebus des matériaux de production industrielle comme le plexiglas, la mousse synthétique, le polystyrène, la tôle, les films plastiques, les contreplaqués duplex. Trouvés chez des ferrailleurs, sur des chantiers, ou dans l’espace
public, ces déchets gardent en eux les traces de leurs manipulations antérieures. Certains offerts aux affres des conditions météo extérieures en incorporent les outrages, et les marques. Font partie de l’œuvre également les dégâts causés par le transport ou le maniement, les matières provenant du sol, le passage et l’action de la nature.
Fragiles et précaires, posées sur socles, placardées sur le mur ou prenant leur envol, les œuvres de Rudolf Polanszski affirment leur expression poétique et cette esthétique du rebus – si chère aux Dadaïstes.

Rudolf Polanszski
Chimera
Galerie Almine Rech
Rue de l’Abbaye 20
1050 Bruxelles
Jusqu’au 21 décembre 2019
Du mardi au samedi de 11h à 19h
www.alminerech.com

 

Agenda Boombartstic
Agenda Boombartstic 18-24 novembre 2019, Galerie Almine Rech, Rudolf Polanzsky, solo show Chimera, vue de l’exposition, (c) photo Galerie Almine Rech, 2019

 

Agenda Boombartstic
– les Escapades du week-end

Les Abeilles de l’Invisible
@ MAC’s , Grand-Hornu

Une exposition qui fait du bien et qui réunit une dizaine d’artistes contemporains autour du thème de l’indicible, de l’intériorité et du silence ; une invitation à la simple contemplation. Exit toute volonté de rationalisation, d’explication, d’engagement politico-social. Un art de l’intuition, du simple regard porté sur les choses. Une exploration de l’invisible qui convoque le spirituel, l’alchimie, la métaphysique, le chamanisme, l’utopie, les archétypes et le paysage.

Les Abeilles de l’Invisible
MAC’s – Musée des Arts Contemporains
Site du Grand-Hornu
Rue Sainte-Louise 82
7301 Hornu
Jusqu’au 12 janvier 2020
Tous les jours de 10h à 18h
http://www.mac-s.be/

Agenda Boombartstic
Agenda Boombartstic 18-24 novembre 2019, MAC’s Grand-Hornu, exposition Les Abeilles de l’Invisible, Jose-Maria Sicilia, Manuscrito de Sanlucar de Barrameda, 1995

 

Bai Ming @Keramis, La Louvière

Erigé sur le site de l’ancienne faïencerie louviéroise Boch, Keramis explore, chaque année, l’univers de la céramique à travers ses expositions temporaires dont certaines valorisent la création contemporaine.

Le centre d’art accueille depuis la semaine dernière, une exposition monographique de l’artiste chinois Bai Ming placée sous le commissariat de Christine Shimizu, spécialiste de la céramique asiatique.

Formé à la peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Pékin, il est né en 1965, peu avant la Révolution Culturelle chinoise. Sa formation lui fait croiser l’apprentissage de la céramique et c’est l’affection pour ce medium qui le ramènera aux anciens fours impériaux de Jingdezhen où il a établi aujourd’hui son atelier.

Rénovateur de la céramique chinoise dans les années 90, Bai Ming transforme les formes et la matière : les objets utilitaires deviennent sculptures où viennent se déposer des motifs évocateurs aux couleurs chatoyantes imprégnés des philosophies taoïste et confucianiste.

Avec ses près de 200 œuvres – installations, céramiques, laques, autres créations et explorations picturales – il s’agit de la plus importante rétrospective de l’artiste en Occident. Un parcours qui convoque tour à tour : la mémoire de l’histoire des objets aujourd’hui disparus, les peintures du début, le dialogue avec la nature, la poétique paysagère et les stigmates des vibrations de la terre qui en marquent et en altèrent la surface. Une exposition magnifique doublée d’une très belle publication éditée chez Prisme Editions.

Bai Ming
Vibrations de la Terre
Keramis
Centre de la Céramique de la Fédération Wallonie – Bruxelles
Place des Fours Bouteilles 1
7100 La Louvière
Jusqu’au 15 mars 2020
Du mardi au dimanche, de 10h à 18h
www.keramis.be

 

Agenda Boombartstic
Agenda Boombartstic 18 -24 novembre 2019, Keramis, La Louvière, Bai Ming, exposition Vibrations de la Terre, 2019 , (c) photo Keramis

 

+Plus Boombartstic

Profitez de votre passage à La Louvière pour visiter :

‘Entre Chien et Loup’, première exposition de l’artiste allemande Kiki Smith en Belgique.
Plus de cent estampes, sculptures et dessins qui oscillent entre lumière et obscurité, entre craintes et plaisirs ; une ode à la nature et à l’animalité indomptable. Une exposition sur deux étages, à voir au Centre de la Gravure et de l’Image imprimée jusqu’au 23 février 2020.
Kiki Smith a aussi son exposition à La Monnaie de Paris. Zoé Schreiber vous en parle sur son blog, ZigZags. C’est par ici

Par ailleurs, le dernier étage du centre accueille les participants et lauréats de la 28ème édition du Prix de la Gravure et de l’Image Imprimée de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Je vous conseille vivement ces deux expositions.

www.centredelagravure.be

Le Musée Ianchelivici invite dans le cadre du Festival Europalia Roumanie 2019, ‘ Rethinking the Image of the World, Projects & Sketches’, une exposition collective qui fait la place à la nouvelle génération d’artistes contemporains roumains réunis autour du thème de la fabrication des images , de leur circulation, de leurs implications politiques et sociales et de la mutations des arts visuels en Roumanie, d’avantage tournés vers le post-humanisme et la conscience écologique.

www.lemill.be

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Leave a Comment

Leave A Comment Your email address will not be published