Background

  • LAb[au] investit la nouvelle passerelle Comte de Flandres
    ‘Kontexte’ est le nom du projet en cours de réalisation par le collectif bruxellois LAb....
  • Publicité Desktop 1
    Maecenas ultrices, velit a rutrum sollicitudin, eros ante hendrerit tellus, ut maximus tellus ligula....
  • Publicité mobile 2
    Test Ce ceci....
  • Publicité mobile 1
    Maecenas ultrices, velit a rutrum sollicitudin, eros ante hendrerit tellus, ut maximus tellus ligula....

LAb[au] investit la nouvelle passerelle Comte de Flandres

‘Kontexte’ est le nom du projet en cours de réalisation par le collectif bruxellois LAb[au] sur la nouvelle passerelle Comte de Flandres.

KANAL-Centre Pompidou a été mandaté par Beliris pour réaliser une intervention artistique sur la nouvelle passerelle Comte de Flandre du canal Albert, à deux pas du centre d’art IMAL – Art Center for Digital Cultures & Technology.
C’est le collectif bruxellois LAb[au], composé d’Els Vermang, Manuel Abendroth et Jérôme Decock, qui a été retenu.

Pour la passerelle qui relie les deux rives du canal, LAb[au] propose le projet Kontexte. L’œuvre auto-poétique Kontexte réfléchit à la dimension spatiale du langage dans le paysage urbain. Kontexte est un projet modulaire qui consiste en une série d’éléments lumineux qui génèrent des mots grâce aux afficheurs à 16 segments. Un ‘journal de bord’ collectera les mots générés tirés des dictionnaires néerlandais, français et allemand.

« KANAL-Centre Pompidou, futur pôle d’art moderne et contemporain, vise à soutenir et à promouvoir la scène artistique belge et internationale en proposant une programmation culturelle forte d’échanges avec les publics et accessible à tous. Pour cela, KANAL sort de ses murs en organisant et en participant à des projets culturels dans la ville. »

LAb[au] – la BIO

LAb[au] (laboratory for architecture and urbanism) mène une recherche basée sur la sémantique (art et langage), la sémiotique (art et signe) et l’esthétique (art et signification). Une recherche en phase avec le changement actuel des formes d’expression, principalement causé par les technologies de l’information, mais s’il trouve ses racines dans l’art conceptuel. LAb[au] a été exposé au Kunsthal (Kunsthal, 2019), Musée d’Art Contemporain (Montréal, 2015), MOMA (New York, 2014), Biennale di Venezia (Venise, 2013), Seoul Museum of Art (Séoul, 2013), Witte de With (Rotterdam, 2006). Ils ont réalisé plusieurs œuvres dans l’espace publique, notamment au Quai 10 (Charleroi, 2016). Leurs œuvres font partie de collections publiques et privées dans le monde entier.

Les bruxellois ont pu également croiser certaines de leurs œuvres à La Patinoire Royale – Galerie Valérie Bach. Je me souviens personnellement de leur hypnotique installation ‘Particle Synthesis’ dans l’exposition ‘Space Oddity – design & Fiction’, au CID Grand-Hornu en 2013.

Manuel Abendroth et Els Vermang, faisant partie du trio LAb[au] sont également, en 2015, à l’initiative de la création de SOCIETE, un ‘artist run space’, plateforme d’exposition située dans l’ancienne « Société Bruxelloise d’Electricité », à proximité de Tour & Taxis.

Source : KANAL – Centre Pompidou – Bruxelles

 

LAb[au]
LAb[au] , illustration du projet Kontexte, nouvelle passerelle Comte de Flandres, Bruxelles, (c) et (c) photo LAb[au] – KANAL – Centre Pompidou Bruxelles, Boombartstic Art Magazine
LAb[au]
LAb[au] , illustration du projet Kontexte, nouvelle passerelle Comte de Flandres, Bruxelles, (c) et (c) photo LAb[au] – KANAL – Centre Pompidou Bruxelles, Boombartstic Art Magazine