Background

  • LAb[au] investit la nouvelle passerelle Comte de Flandres
    ‘Kontexte’ est le nom du projet en cours de réalisation par le collectif bruxellois LAb....
Unfolding Worlds, ode au paysage, à la Hopstreet Gallery

Unfolding Worlds, ode au paysage, à la Hopstreet Gallery

L’exposition Unfolding Worlds réunit trois artistes – Jean-Marie Bytebier, Elger Esser et Tinus Vermeersch – et trois perceptions bien personnelles du paysage. Un trio show à voir encore jusqu’au 09 juillet 2022 à la Hopstreet Gallery Brussels.

Unfolding Worlds, ode au paysage

Depuis quelques années déjà, on voit bon nombre d’artistes retourner vers la célébration du paysage dans ce qu’il a d’immersif, de lyrique, de cadre paisible ou tourmenté, lieux de tous les étonnements, de l’expérience du sensible, des prises de consciences écologistes en quête d’une vaine réconciliation entre la nature te l’humain.

Unfolding Worlds, l’exposition

Elger Esser est photographe. Allemand ayant grandi en France, il fait la part belle aux vastes étendues paysagères françaises qui se détachent sur des ciels légers et souvent blancs – effets de l’ancienne technique de l’héliogravure. Inventé en 1875 par Karl Klietsch, le principe de l’impression en héliogravure est le même que celui de la gravure en creux du procédé artisanal de la taille-douce.
Soustrayant ainsi à l’œil de tout élément de lumière naturelle, ses paysages ont la couleur de l’intemporel, ce supplément de sacré. Ils portent en eux une évocation de beauté originelle qui nous rapproche d’eux par émotions.

Tinus Vermeersch propose quant à lui un paysage imaginaire ; véritable composition et association de styles. Son medium de prédilection est le dessin, ce dessin mimétique qui lui fait consciemment imiter, retranscrire les styles des paysages gravés, les motifs d’ornementation de meubles , de céramiques, eux-mêmes inspirés de la nature. Ses dessins semblent avoir traversé les siècles tels les éléments d’un vocabulaire qu’il associe ensuite dans ses paysages imaginaires peuplés de créatures. Si ces œuvres précédentes empruntent à la miniature, il semble s’en détacher dans celles plus récentes. Le cadrage se fait plus grand, l’artiste dézoome, les contours se floutent, la couleur se diffuse vers la quiétude, entre soleil et ciel.

Enfin se plonger avec délectation dans les tableaux atmosphériques de Jean-Marie Bytebier. Je me souviens de la première fois où j’avais rencontré son travail au Musée d’Ixelles. Ses paysages bruns, verts intenses et noirs. Des paysages d’une nature dense, foncée jusqu’à en être impénétrable. Des forêts, des collines, des vallées qui me rappelaient tant le Meuse namuroise de mon enfance. Des étendues à perte de vue aux couleurs entre chien et loup dont seul le liseré vibrant d’un soleil crépusculaire vient souligner les crêtes. Puis, il y eût les cieux diffus, les nuages vaporeux au MAC’s Grand-Hornu, paysages évanescents se dissolvant en abstraction impressionniste qui n’est pas sans rappeler Turner à la fin de sa vie, ou les paysages méditatifs de Rothko.

 

Unfolding Worlds
Jean-Marie Bytebier – Tinus Vermeersch – Elger Esser
Hopstreet Gallery
Rivoli Building
109 rue Saint-Georges
1050 Bruxelles
jusqu’au 09 juillet 2022
du jeudi au samedi, de 13h à 18h
www.hopstreet.be

 

Unfolding Worlds
Exposition Unfolding Worlds, Hopstreet Gallery, Bruxelles, vue de l’exposition, courtesy Hopstreet Gallery, (c) photo We Document Art

 

Unfolding Worlds
Exposition Unfolding Worlds, Elger Esser, Beauduc III, France, 2009, Hopstreet Gallery, Bruxelles, courtesy Hopstreet Gallery, (c) photo We Document Art, Boombartstic Art Magazine

 

Unfolding Worlds
Exposition Unfolding Worlds, Tinus Vermeersch, untitled, 2022, Hopstreet Gallery, Bruxelles, courtesy Hopstreet Gallery, (c) photo We Document Art, Boombartstic Art Magazine

 

Unfolding Worlds
Exposition Unfolding Worlds, Jean-Marie Bytebier, Point vierge, 2022, Hopstreet Gallery, Bruxelles, courtesy Hopstreet Gallery, (c) We Document Art, boombartstic Art Magazine

 

Unfolding Worlds
Exposition Unfolding Worlds, Jean-Marie Bytebier, Drifting Clouds, 2021, Hopstreet Gallery, Bruxelles, courtesy Hopstreet Gallery, (c) photo We Document Art, Boombartstic Art Magazine

Related Stories

Leave a Comment

Leave A Comment Your email address will not be published